Ma fille

Elle a environ 3 ans, des cheveux d’une blondeur presque blanche, des yeux gris-bleus. Elle me regarde d’un air très sérieux, limite distant. Ma première réaction est l’étonnement : je ne l’imaginais pas comme ça, pas si blonde ; et puis je me dis que si bien sûr – petit, son papa avait des cheveux couleur de blé ; alors je regarde ses yeux, et ce sont ceux de Mr. C’est bien ma fille.

Elle m’est apparue l’espace d’une brève rencontre, il y a presque 6 mois. Et c’était juste cela – une rencontre. Comme pour me rassurer, me faire comprendre qu’un jour, quand ce sera le bon moment, elle nous rejoindra. Aucune parole échangée, mais pour moi c’était l’évidence.

La présence de ma fille dans ce rêve m’a troublée. D’une part parce que c’était un moment bref mais très fort, et très « conscient ». D’autre part parce qu’elle avait une sorte d’aura très attirante, mais à la fois un côté très froid, peu enfantin – c’en était presque flippant.

Et surtout, une fille, ma fille – c’est loin d’être anodin.

La lignée des femmes, c’est là que l’on puise notre force ; nos galères aussi, bien souvent. Toutes, chacune d’entre nous, nous descendons d’une longue lignée de femmes. Donner naissance à une fille, c’est prolonger cette lignée. Il y a des familles de femmes, où naissent quasi-exclusivement des filles, d’autres où il y en a très peu.

De mon côté, on pourrait croire que c’est assez équilibré : entre les enfants de mes frères et les petits-enfants de ma tante, on compte 3 filles sur 8 enfants ; mais aucune d’entre elles ne prolonge la lignée des femmes de ma grand-mère maternelle. Ma grand-mère maternelle qui a laissé ses filles orphelines très très jeunes. Ma grand-mère maternelle qui n’a jamais atteint l’âge que j’ai aujourd’hui.

Ma grand-mère paternelle a une unique descendante dans la lignée des femmes ; une petite de bientôt 6 ans, orpheline de mère avant son premier anniversaire…

Et du côté de Mr, la lignée des femmes risque de s’interrompre. Mes beaux-parents ont à ce jour 6 petits-fils et je ne pense pas qu’un petit quatrième soit à l’ordre du jour chez ma belle-sœur.

Est-ce si difficile de faire avancer la lignée des femmes ? Quel danger s’y cache ?

Si mon rôle est de perpétuer ma lignée des femmes, quel challenge…

Publicités
Cet article a été publié dans Fertiles pensées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Ma fille

  1. Alyzeeduvar dit :

    J’ai visionné sur YouTube la reprise des Brigitte, qui a pris une résonance particulière après la lecture de ton article sur la lignée de femmes. Rocky, film viril qui incarne pourtant tellement bien mon parcours du « combattant » pour être maman. Je souhaite que ce rêve soit prémonitoire. Après, fille ou garçon, quelle sera ta place dans cette lignée de femmes? Et surtout, si tu as un garçon, que peux tu lui apporter en tant que femme? Bref, dans un cas comme dans l’autre, tu as une place à occuper, que tu trouveras au fil du temps.

    • Kaymet dit :

      En fait je n’ai pas pour autant une préférence pour une fille. Je serais bien sûr ravie d’avoir un fils, même trois fils, comme mon beau-frère et ma belle-soeur. D’ailleurs pendant longtemps je ne pouvais m’imaginer qu’avec un fils en aîné, parce que c’est ce que j’ai toujours connu (et que j’ai adoré avoir des grands frères); mais ça c’était du temps où j’étais encore sur une autre planète.
      Cette lignée des femmes me questionne, parce que c’est souvent revenu dans diverses discussions, et à cause de ce rêve – que j’espère aussi prémonitoire… Merci! 😉
      Je trouve par ailleurs que le lien mère-fils est un lien tout particulier, souvent très beau. Mais c’est une autre histoire – que tu me raconteras bientôt!!

  2. Estelle dit :

    Ton article m’émeut aux larmes … et tu sais pourquoi !
    Qu’il est troublant bien sûr ce destin que nous partageons mystérieusement, d’avoir la mission toute particulière de mettre au monde une fille, la fille, qui viendra perpétuer une lignée de femmes tragiquement meurtries d’avoir été orphelines de mère si jeunes … et transformer ces mémoires traumatiques et le devenir de cette lignée de femmes.
    Qu’il est fort de lire encore dans tes lignes comme vos 2 arbres appellent la présence de cette petite blondinette tout en s’en préservant …
    Qu’il est bon de savoir la présence de cette petite demoiselle tant attendue dans tes songes.
    Peut-être au pays des songes et des rêves éveillés trouvera-t-elle en toi sa voix et sa voie en toi … pour pleinement embrasser la réalité ?
    A vos côtés, nous appelons sa venue … (Et comme je termine ce message, hasard ou pas, ma Luciole, me rejoint, pour un câlin … elle aussi l’attend cette petite 😉

  3. Rhalala ce billet me touche. Je voudrais tant avoir une fille ! Y a pas 1 h je croisais une femme dans la rue avec une toute petite fille dans ses bras et j’ai pensé « j’aurais bien voulu avoir une fille » comme si elle n’allait plus jamais arriver.
    Une lignée de femmes… J’aurais bien aimé pouvoir perpétué cette lignée aussi. Du côté maternel, on a des sacrées bonnes femmes. du coup, voilà, j’ai la pression ! Parce que ça pourrait marcher mais je serais bien capable d’engendrer un garçon !
    Bises

    • Kaymet dit :

      C’est dur d’y croire dans la longueur, hein? Mais l’histoire est encore loin d’être finie, bien des choses restent encore à écrire. Va savoir, peut-être qu’un de ces jours prochains – enfin disons dans un an ou deux – on se retrouvera dans un café pour boire un coup à la santé de nos filles? Ce sera une jolie revanche sur notre parcours.
      Et puis si on boit pour des petits gars, ce sera bien aussi, faut pas croire 😉
      Bises

  4. Ping : Un autre deuil | unenfantpeutetre

  5. Ping : Trans-mission | unenfantpeutetre

  6. Ping : Le plus beau des cadeaux | unenfantpeutetre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s