Dans notre assiette – la suite!

Il y a un mois – jour pour jour (déjà !) – je vous parlais de mes interrogations sur ce qui se passe dans notre assiette… Voici un premier retour de mes petites recherches !

Bien sûr celles-ci sont loin d’être exhaustives et n’ont rien de révolutionnaire ; alors il ne faut pas s’attendre à apprendre de grandes nouveautés… c’est surtout un récapitulatif que je vais tâcher de faire le plus clairement possible, en plusieurs étapes.

Mon objectif est comme vous le savez orienté fertilité, donc je n’ai pas toujours mentionné des spécificités concernant les enfants, les personnes âgées, ou des maladies particulières.

Ci-dessous quelques bases de départ, par la suite, je vous proposerai quelques ‘zooms’ sur des sujets spécifiques.

Tout d’abord, les nutriments, comment ça marche ?

Bon, je ne vais pas vous surprendre en disant qu’on se nourrit pour vivre… jusqu’ici tout va bien. Et qu’il y a différents types de nutriments :

  • les nutriments énergétiques (lipides, protides, glucides),
  • les nutriments de constitution et d’entretien des tissus (protéines, lipides, certains éléments minéraux),
  • les nutriments de régulation du métabolisme (c’est ceux-là qui nous intéressent ici),
  • les nutriments à fonction mécanique (fibres),
  • et les nutriments à fonction sensorielle (arômes, couleurs, consistance).

Dans les nutriments de régulation de métabolisme, on retrouve :

  • les vitamines
  • les acides aminés et acides gras essentiels
  • les éléments minéraux : ceux-ci sont appelés
  • sels minéraux quand ils sont présents en grande quantité dans le corps (au total on en a 4 à 5% dans le corps) : c’est le cas du sodium, potassium, calcium, phosphore, magnésium, chlore et soufre ;
  • oligoéléments quand ils sont présents à l’état de traces, donc en très petites quantités : les essentiels sont le chrome, le fer, le fluor, l’iode, le cobalt, le cuivre, le manganèse, le molybdène, le nickel, le sélénium, le vanadium, le zinc et l’étain.

Les besoins en minéraux et en vitamines vont varier en fonction de l’âge, du sexe et des habitudes de vie. En règle générale, si on a une alimentation variée et équilibrée, on devrait avoir tout ce qu’il nous faut sans avoir besoin de compléments. Toutefois, au-delà de l’alimentation qui n’est pas toujours équilibrée, nos modes de vie peuvent mener à certaines carences,  telles que : manque de vitamine D par manque d’exposition au soleil ; manque de vitamine B12 pour ceux qui ne consomment pas ou peu de produits d’origine animale ; manque de vitamines B1, B6 et B12 en cas d’alcoolisme chronique ; manque de vitamine C en cas de tabagisme important ; manque de minéraux et oligo-éléments dans certains végétaux par épuisement des terres cultivées.

A l’inverse, en cas de compléments alimentaires pour ces nutriments, il faut être vigilant et éviter les surdosages qui peuvent parfois avoir des conséquences critiques.

Pour la suite

Je vous propose quelques points en plusieurs  sujets :

  • Les vitamines
  • Les éléments minéraux
  • Quelques zoom sur des sujets spécifiques, en fonction de ce qui m’interpelle, du style : oméga-3/oméga-6/oméga-9 ; antioxydants ;…

Le tout en essayant de ne pas mélanger les résultats glanés sur internet d’une part, et mon expérience perso d’autre part. Je séparerai donc généralement les deux.

Pour finir, j’ai créé une nouvelle catégorie ‘Dans notre assiette’ pour regroupe tout ça !

N’hésitez pas à me faire des suggestions pour développer tel ou tel sujet, ou à me poser des questions s’il y a des choses pas claires !

Publicités
Cet article a été publié dans Dans notre assiette. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Dans notre assiette – la suite!

  1. Pourquoi pas si tu nous concoctes le « régime idéal fertilité  » ?!!! On m’a parlé de boeuf, canard, saumon (poisson gras en général) et d’autres trucs que je n’aime pas donc je n’ai pas retenu ! Bon appétit et merci par avance pour tes éclairages ! Bises et bon appétit ? APo

    • Kaymet dit :

      Bon pour le « régime idéal fertilité » je ne garantis rien! Juste quelques pistes à explorer, quelques idées peut-être, des éclaircissements si tout va bien!
      C’est clair que quand je vois le nombre de vitamines qu’on trouve dans la viande et le poisson, et l’importance des oméga-3 (qui se trouvent dans les poissons gras), sans parler du fer, je confirme: boeuf, canard, saumon, c’est bon! (et pas que au goût) – mais je reviendrai là-dessus bientôt!
      Et merci pour le bon appétit – ça tombais pile au bon moment 🙂 (oui on est un peu à l’heure espagnole ici… pourtant les locaux mangent à 18h pétante!)
      Bises

  2. Ping : Vitamines !!! | unenfantpeutetre

  3. Alyzeeduvar dit :

    Ma chère Kaymet, le même médecin qui a « osé » aborder l’éventualité fatale…. m’avait parlé nutrition spéciale fertilité. Il en concluait que, outre les maux liés à nos temps modernes tels que le stress et la pollution, la faute pouvait aussi en incomber à la qualité de nos aliments. De toute façon, partons du principe que tout ce qui fait du bien à notre corps et à notre esprit ne peut être qu’un plus.

    • Kaymet dit :

      Je l’aime de plus en plus ton médecin 🙂 et suis complètement d’accord avec lui. C’est pour ça que je préfère acheter bio dès que je le peux.
      Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s