Vagues d’émotion

Hier matin repartait ma famille – un oncle, une tante, une cousine (celle qui m’avait parlé de Ludmila) et son mari, après 4 très belles soirées passées ensemble. Le premier soir je leur ai dit pour le transfert, quand mon oncle s’étonnait de ne pas me voir boire (ce sont de bons buveurs), et ils ont tous dit qu’ils croisaient les doigts pour nous. Donc hier matin au moment de se dire au revoir, ma tante m’a serrée très fort dans ses bras et m’a dit qu’elle nous souhaitait que tout réussisse, puis au moment de dire au revoir à mon oncle, j’ai eu l’impression qu’il avait les yeux un peu humides, et d’un seul coup j’ai senti les miens qui devenaient carrément très humides. Du coup je n’ai plus rien dit, de ‘peur’ d’exploser en sanglots – c’était très étrange, cette émotion très forte qui arrivait d’un seul coup, sans crier gare. D’autant plus que la vie a fait que je n’ai jamais été particulièrement proche de cet oncle et de cette tante, je dois même pouvoir compter sur les doigts d’une main le nombre de fois où je les ai vus dans ma vie.

Et dès qu’ils ont passé la porte, j’ai explosé en sanglots dans les bras de Mr, en lui disant que je ne comprenais pas du tout pourquoi je pleurais (et en précisant bien sûr, que c’était sûrement parce que je suis enceinte :)).

Tout à l’heure, un gars qui sonne à la porte – je laisse Mr blablater avec lui. Quand il vient m’expliquer qu’il s’agit d’une bonne œuvre à laquelle il va donner des sous, j’ai bien cru que j’allais encore pleurer : c’est pour financer la formation de sages-femmes en Afrique noire, pour réduire la mortalité en couches… c’est pas beau comme projet, ça ?

Ah les hormones, même si à ce stade c’est certainement les 600 mg d’utro quotidien qui fait des siennes (qui font des leurs ??), c’est quand même impressionnant…

Publicités
Cet article a été publié dans Bonheurs, Ces moments-là. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Vagues d’émotion

  1. MOM dit :

    Je croise les doigts pour que ces larmes deviennent jour après jour des larmes de joie…

  2. 1001fecondites dit :

    J’ai la berlue, ou tu vois déjà tout en double ??? … 😉
    Bon c’est émouvant d’avoir l’énergie de ses racines à domicile, dans de tels moments !
    Bizzz

    • Kaymet dit :

      Tu dis ça pour le tableau? J’avais pas vu ça comme ça, mais c’est rigolo!
      Et euh… oui, j’ai tendance à voir des petits doubles dans mes représentations du futur 😉
      Bises

  3. irouwen dit :

    Ce sont les émotions de la vie, qui cognent fort dans le coeur et la tête, surtout dans des moments comme celui que tu vis en ce moment. Savoir que deux petites choses ont été mises dans ton utérus, espérer tant et tant, tout ça est émotionnant.
    Et puis ce n’est pas prêt de s’arrêter, moi cela m’arrive encore, lorsque je parle de bébés, de situation où il y a des bébés. Comme si je n’étais toujours pas remise de mes émotions….
    J’aime beaucoup M.C. Escher,c’est une reproduction de lui, si je ne me trompe pas ? Tu as cette reproduction chez toi ??

    • Kaymet dit :

      Oui c’est des sacrés émotions – pourvu que ça dure! 🙂
      Effectivement c’est M.C.Escher; c’est même l’original, mais pas chez moi 😉 on est allés au musée Escher à La Haye il y a quelques semaines (on adore tous les deux), et j’ai dû prendre en photo au moins la moitié des tableaux…
      On a ‘Jour et nuit’ sur notre mur (bon en reproduction quand même cette fois :)), et peut-être bientôt quelques autres que Mr a acheté au musée!

  4. Lily dit :

    Je te souhaite la plus belle des émotions très vite !
    Bises.
    Lily.
    http://mamansansbb.wordpress.com

  5. boule2mousse dit :

    hum hum …. révélateur effectivement cette photo 🙂

    Pleure ma belle tant que c’est pour la bonne cause 🙂 et …bien sûr que c’est à cause des hormones de grossesse !!! quoi d’autres sinon 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s