Février, et ça repart !

La roue ne tourne plus, ils l’ont démontée lundi. Bien. Ce qui est passé est passé, et nous on se tourne à fond vers l’avenir.

Je ne sais pas si je suis de plus en plus insensible, si ma tête continue à occulter les douleurs intérieures, ou si simplement cette étape de TEC loupé (j’allais dire ‘avorté’…) n’est finalement pas si douloureuse. J’ai ressenti une déception – immense – et un découragement sur le moment – l’énergie qui s’est évaporée d’un seul coup – mais de la tristesse très peu ; la tristesse je l’ai surtout ressentie en voyant celle qui est apparue dans les yeux de Mr.

Je crois que je n’avais encore que très peu investi ce TEC, et que du coup je n’avais pas encore vraiment commencé à espérer.

En fait c’est un peu comme si on était d’un côté d’un grand précipice, et que le monde de ‘nous parents’ était de l’autre côté. Entre les deux un pont (copyright à Barbidou pour l’image), pas bien solide, et on a un nombre fini d’essais pour tenter de passer de l’autre côté. A chaque essai, on commence à marcher sur le pont et on espère arriver au bout, mais bien souvent, le pont cède et on s’écrase quelques mètres plus bas. On a de la chance, on survit – mais on est en miettes. Et on a plus qu’à tout recommencer une fois que le pont aura été remis en place. Là, miracle, on avait droit à un essai bonus ! Top ! Mais finalement on nous l’a annulé au dernier moment – c’est une grosse frustration, mais je n’ai pas eu le temps de monter sur le pont, et du coup je ne me suis pas scratchée en bas…

Et puis on repart aussi sec : le protocole pour FIV2 démarre dès le début du prochain cycle, donc déjà d’ici quelques jours ! Je suis passée chercher ma petite boîte de pilules à la pharmacie aujourd’hui (les livraisons à domicile c’est fini ; les autres médocs suivront), et je suis fin prête pour la suite.

J’ai même un peu l’impression d’être plus prête à rattaquer une FIV que s’il n’y avait pas eu le non-TEC. Un mal pour un bien ? Je ne sais pas et je ne veux pas passer mon temps à analyser les choses. Tout ce que je sais, c’est que je suis sortie de la période sombre de l’après-FC.

 

Le Mali – de beaux souvenirs pour nous – de la tristesse en pensant à ceux qu’on a croisés là-bas et à ce qu’ils ont dû endurer ces derniers temps…

Publicités
Cet article a été publié dans Fertiles pensées, Ma vie, Qu'est-ce à venir?. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour Février, et ça repart !

  1. marinette1974 dit :

    J’espère que ton prochain pont sera super solide et que tu arriveras à le franchir avec succès. Moi c’est plutôt l’image du parcours du combattant avec tous ces obstacles, mais le pont, je trouve ça aussi très représentatif.

    • Kaymet dit :

      Merci Marinette! Oh oui, un bon pont, bien solide, le rêve…
      Le parcours du combattant, c’est assez flippant aussi – enfin c’est plutôt vite décourageant quand on voit tout ce qui nous attend et qu’on doit franchir.
      Et donc je nous souhaite tout plein de courage!

  2. Lily dit :

    C’est chouette de pouvoir repartir aussi vite vers la Fiv2. Contente de te voir de nouveau en selle.
    Bisous.
    Lily.

  3. Tenir bon, c’est un peu ce que j’ai eu l’impression de voir à travers tes mots. Tu m’as l’air dans cet état d’esprit. Et puis, tenir bon puisque pas le choix. Je te filerai bien des lianes pour consolider votre pont, vas y attrapes ! Ca y est, je te vois, tu les as en main et les noues courageusement et solidement à ce pont ! Je vous souhaite un passage de l’autre côté efficace, le plus serein possible et réussi !
    PS : Merci du clin d’oeil au Mali… J’y pense chaque jour aussi, des amis, des collègues et des partenaires dans ce si beau pays… Bises

    • Kaymet dit :

      Oui je crois que tu as raison. Tenir bon, garder le cap comme dit Odile. Parce que c’est ça ou rien, alors ce sera ça!
      Oh merci pour tes lianes, c’est génial!!! Ça montre bien une fois de plus que la solidarité entre nous est essentielle 🙂
      Et je compte bien t’y retrouver de l’autre côté du pont, une fois que votre nuage d’inquiétudes sera passé, et que ton chéri sera revenu d’un très beau voyage.
      Gros bisous

      J’ai revu par hasard il y a 2 jours des photos de mon séjour à Bamako il y a quelques années… ça m’a fait tout drôle. On est avec eux par la pensée, en espérant y retourner un jour en vrai.

  4. barbidou2 dit :

    Je tge souhaite de nous rejoindre très vite sur ce pont, de le traverser et de te retrouver enfin sur l’autre rive …
    C’est bien de pouvoir recommencer bientôt !!!
    Bisous

    • Kaymet dit :

      Merci Barbidou! J’ai hâte d’y être sur ce pont. Et oui, c’est vraiment super qu’on ait pu enchaîner direct sur la FIV, ça nous évite de perdre un temps précieux.
      Bisous ma belle

  5. maye dit :

    Yes Kaymet. Carrément, ça ne s’explique pas mais c’est sûr la période sombre après fausse-couche est derrière vous, derrière nous. De L’énergie il en faut et il vaut mieux la garder pour aller de l’avant, le passé est passé. Finalement ton corps est prêt pour la suite. Le TEC, c’est vrai, un petit bonus, un au cas où. Et puis s’il y a déception, c’est que le projet d’avoir des enfants est bel et bien là, bien vivant. Je me dis que le TEC est une étape pour amener vers la suite, quelle qu’elle soit. En ce moment, je suis de nouveau confronter au lâcher-prise. J’apprends que rien mais vraiment rien n’est sous contrôle. Que tout est irrémédiablement médical pour nous alors je me laisse guider par super doc et je lui fais confiance. Moi, j’ai eu une nouvelle surprise: un endométre type tortue, il grossit c’est clair mais tranquille. Donc nous sommes toujours dans l’attente du TEC. Il a fallu doubler notre patience et puis cette fois-ci mes hormones me jouent des tours (et l’attente sûrement). Des peurs, des doutes qui m’envahissent, qui me prennent la tête. Résonnent des propos entendus:  » arrêtes de stresser et ça viendra », « si ça ne vient pas c’est que c’est pas le moment », « y’en a ils arrêtent le protocole et puis ça vient naturellement », « ça vient quand on s’y attend plus », « vous avez le temps »…Et irrémédiablement, je comprends la maladresse des gens ( oui je la comprends) et je pense qu’il faut vivre ou avoir vécu l’aventure PMA pour comprendre ce qu’on traverse physiquement, moralement, psychologiquement. Toujours de douces pensées volent vers vous. Du courage, de l’amour et on y va.

    • Kaymet dit :

      Coucou Maye. Oh oui, le projet d’avoir des enfants est bien là, je n’en doute pas une seconde 😉
      J’espère que ces derniers jours ton endomètre s’est rattrapé et que tu couves. Oublie les propos des gens bien pensants qui disent n’importe quoi – ils ne savent rien de tout ça, ils ne peuvent pas comprendre.
      Courage à toi, à vous, et j’espère de belles nouvelles bientôt.

  6. Asia dit :

    Construis toi ton propre pont.Choisis en les matériaux, et les finitions.Et franchis-le.
    Plein de gros bisous.
    Asia et sa petite graine d’Amour.

    • Kaymet dit :

      Coucou Asia, j’y pense depuis que tu me l’as suggéré: il va falloir que je le dessine ce pont – je vais tâcher de sortir mes plus beaux crayons de couleur. Ou peut-être un petit collage, je vais voir ça 😉
      Merci beaucoup pour ton soutien.
      Gros gros bisous à toi et à ta petite graine d’Amour.

  7. Plume dit :

    Au moins, pas le temps de se morfondre. Tu re-enchaines. c’est bien !

  8. Guenièvre dit :

    Quelle force de caractère, bravo Kaymet !
    Remettre le pied en selle, repartir, recommencer, et surtout surtout : toujours y croire 🙂

    FIV2 arrive (ou pas, qui sait, peut-être…comme moi… y’a toujours un espoir !), et avec elle, un nouvel élan : vas-y, saute loin, et franchis-le, ce fichu pont !

    Bisous à vous 🙂

    • Kaymet dit :

      Coucou ma belle, bon finalement le miracle n’a pas eu lieu (mais c’était vraiment peu probable…). Heureusement qu’on a pu enchaîner tout de suite, sinon je pense que la déception liée au non-TEC aurait été toute autre. Ce qui est chouette, c’est que mars, le mois des piqûres et de tout le reste, devrait être assez calme (voire très calme) côté boulot pour moi – zen 🙂
      Bisous
      PS: il m’arrive parfois de parler à une toute petite poupée accrochée à l’aile d’une cigogne… 😉

  9. gribouillette dit :

    Je trouve ton image du pont très bien trouvée. Je crois que je vais la garder sous le coude pour la prochaine fois que des personnes bien attentionnées ne comprendront pas ma douleur…

    De tout coeur avec toi pour la 2ème FIV qui arrive!

    • Kaymet dit :

      Pas de souci, garde l’image – j’espère qu’elle te sera utile (enfin non, en fait j’espère que tu n’auras pas l’occasion de t’en servir car tu n’en auras pas besoin). Bisous ma jolie, moi j’y crois à l’IAC3, à fond!

  10. un pont consolidé avec beaucoup beaucoup d’amour… ça devrait le faire 🙂 tu sais déjà tout ce que je te souhaite !!!! allez ne soyons pas avares : des beaux jumeaux pour ma Kaymet chérie !!!! bon courage pour le traitement !!!!

    • Kaymet dit :

      Oh yes yes yes yes yes, je n’ose plus trop y rêver aux jumeaux… mais pourtant c’est important de rêver! Aller, y’a pas de raison, la prochaine sera la bonne. Alors rendez-vous sur le pont!!!!
      Gros bisous ma douce, j’espère que tu vas au mieux.

  11. lisette84 dit :

    Accroche toi jolie Kaymet, j’aime bien l’image de Lutine qui dit que la seule chance de gagner, c’est de se battre… Je pense bien à toi douce Kaymet…

  12. Penelope6 dit :

    Bon courage Kaymet pour ce prochain traitement. Une vraie guerrière !!! tu es prête pour ce combat. Waouuuh !!!
    J’y crois à fond.
    Bisous

  13. La fille dit :

    Kaymet, je suis désolée pour ce TEC. Même si c’est certes moins dur qu’une fausse-couche, c’est un espoir (deux) qui s’envole. Mais je suis contente de voir que tu rebondis. Biz

    • Kaymet dit :

      Oui c’était l’espoir de la ‘simplicité’ (toute relative quand même) qui est parti d’un coup d’un seul. Je crois qu’on s’habitue aux mauvais coups, malheureusement… j’espère qu’on aura bientôt le droit de s’habituer aussi au bonheur – et qu’on pourra cette fois partager nos angoisses de femmes enceintes pendant de longs mois.
      Bises

  14. odileke dit :

    La roue tourne, les mauvais souvenirs et expériences ne s’estompent pas, mais ils passeront derrière la bonne nouvelle que nous attendons.
    Heureuse de lire que tu reprends courage, il en faut beaucoup. Pense à ton cap.

  15. Tu repars dans l’action. C’est peut-être ça qui fait que tu ne sens pas le besoin de rester accrochée au passé. Continue de regarder en avant! Il y a quelque chose de bien pour toi!

  16. Ping : 5 267 kilomètres « Ti'punch contre Ti'bout !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s