Spannend

C’est le mot qui est revenu le plus souvent aujourd’hui, avec aussi ‘success !’. Ça fait partie des grands classiques des petits mots néerlandais qui se disent très souvent.

‘Spannend’ = littéralement ‘excitant’ mais généralement plutôt dans le sens suspense…

C’est ce que la fille de l’accueil nous a dit à l’arrivée ce matin, celle du labo quand on a délivré la petite fiole quelques minutes plus tard.

Et puis ‘Success’, c’est ce qu’ils disent tous une fois tout terminé pour signifier qu’ils nous souhaitent que ça réussisse.

Tout s’est au final bien passé, mais le suspense était effectivement au rendez-vous.

Bon aller je vous fait le récit d’une ponction dans le plat pays, vu qu’il me semble que c’est un peu différent de ce qui se pratique en France :

–          On passe à l’accueil pour dire qu’on est là

–       On passe au labo (à 10m) pour délivrer la semence (prélèvement fait à la maison parce qu’on habite pas loin)

–          On attend quelques minutes dans le coin salle d’attente qui vient d’être refait à neuf. D’ailleurs aujourd’hui on s’est retrouvés pendant un petit moment seuls avec une gamine de 3-4 ans ; visiblement ses parents devaient être en ponction juste avant nous.

–          Puis dans la salle j’enlève le bas tout comme pour une écho, ni plus ni moins (comme d’hab dans un petit coin derrière un rideau, avec une chaise pour poser les affaires, un petit miroir, de quoi se nettoyer pour après et même des serviettes hygiéniques si besoin à disposition).

–          Je m’installe sur la même table que pour les échos, et l’infirmière me couvre un peu le bas.

–          L’infirmière m’installe une perf dans le bras (bon elle s’est loupée deux fois et a fini par appeler une collègue pour le faire… faut croire que mes veines sont joueuses).

–          La fille du labo arrive et vérifie nos identités.

–     Le médecin me met un spéculum et nettoie mon dedans de moi, puis retire le spéculum.

–          L’infirmière injecte le dérivé de morphine dans la perf et me dit de lui dire quand j’aurai la tête qui tourne.

–          Une fois que le produit fait effet, le médecin commence à ponctionner, et on peut tout suivre en direct sur le petit écran qui est placé entre lui et moi (idem que pour les échos). Bon là il a été un peu brute le monsieur – c’est la première fois qu’on le voyait, il était plutôt sympa, mais je ne l’ai pas trouvé tendre avec mes pauvre petits ovocytes… ça va que c’était pas trop douloureux, mais la première ponction (faite par une femme…) était plus douce.

–          Les petits ovocytes étaient directement conduits vers les petits flacons de la laborantine, qu’elle plaçait dans sa petite boîte.

–          Une fois tous les ovocytes ponctionnés, le médecin est parti, et l’infirmière est allée chercher mes affaires. Elle m’a mis une protection dans mes dessous au cas où, puis m’a aidé à m’habiller, encore sur la table. Et après avoir vérifié que j’étais pas trop dans les vapes, m’a conduit dans la pièce d’à côté pour m’asseoir dans un gros fauteuil bien confortable qui s’allonge.

–          Mon chéri qui a assisté à tout m’a rejoint dans la petite salle et on a attendu qu’ils viennent nous donner les résultats.

–          Quelques minutes plus tard, la dame du labo vient nous voir :

  • La laborantine : ‘J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle : 8 ovocytes ponctionnés, c’est très bien, pas de souci ; par contre le nombre de spermato est assez faible (3 millions qui bougent/ml) et surtout ils bougent pas bien… Le problème est sans doute lié au fait que vous ayez été malade il y a un mois ; vous auriez dû nous le dire avant de commencer la stim !’
  • Nous : ‘Euh…’ [c’est-à-dire qu’à aucun moment on ne nous a posé la question… il parait qu’ils en parlent quelque part dans les docs, mais alors où… si c’est vraiment important que Mr ne soit pas être malade dans les 3 mois qui précèdent la ponction, faudrait le dire un peu plus fort, non ?]
  • La laborantine : ‘Bon, on va vous demander de refaire un prélèvement, on verra si c’est mieux. Sinon on pourra toujours faire une ICSI, mais pour ça il faudra d’abord l’accord du médecin !’
  • Mr repart avec elle, tout dépité le pauvre…

–          Pendant que j’attends, le médecin repasse voir si je vais bien. Je lui explique la situation – ça n’a pas l’air de le préoccuper plus que ça. Il me dit que s’il faut faire une ICSI, il faudra juste qu’on signe un contrat différent de celui qu’on a déjà signé. [Bon ben si c’est que ça, ça va !].

–          Bref, passage de l’infirmière pour voir si tout va bien et dire au revoir ; retour de Mr ; attente un peu longue ; et au final, nouveau passage de la dame du labo :

  • La laborantine : ‘Alors tout va bien, les résultats sont bons cette deuxième fois (13 millions qui bougent/ml mais surtout qui bougent beaucoup mieux que les premiers), donc on pourra faire une FIV classique comme prévu.’
  • Moi : ‘Ça pourrait pas être dû au stress, le mauvais résultat de ce matin ?’ [Je repense à Mr qui bizarrement ce matin s’inquiétait d’avoir un résultat pas bon, alors que sur 7 essais il n’y a jamais eu de souci, sans compter les quelques spermo qui ont toujours été bons]
  • La laborantine : ‘Oui, c’est possible ; mais bon, ça peut aussi être à cause de la fièvre du mois dernier.’ [Bon j’aimerais quand même bien qu’on m’expliquer pourquoi la fièvre d’il y a plus d’un mois influencerait un premier prélèvement mais pas celui fait une heure et demi plus tard…]

Voilà donc le récit dans ses moindres détails (pour une fois :)).

Quasi pas de douleurs pour moi ; tout comme la première fois, je n’ai pas eu besoin de prendre le paracétamol qu’ils m’ont proposé après la ponction – en même temps j’en avais pris comme indiqué juste avant de venir à la clinique. Quelques tiraillements, mais rien de bien méchant. [J’avais aussi refusé, tout comme la première fois, de prendre du Lorazepam la veille au soir, pour m’aider à dormir – quand j’ai regardé ce que c’était sur internet, j’ai dit non merci…]

La suite demain midi, où on doit m’appeler pour me parler fécondation. Et si tout va bien, transfert jeudi.

Oh mais dites donc, c’est mon 100ème article ! 🙂 🙂 🙂

Voici un tableau que j’aimais bien et qui était dans le coin salle d’attente avant qu’elle ne soit refaite. 

Per Bergman - The Wonder of Reproduction

Per Bergman – The Wonder of Reproduction

Publicités
Cet article a été publié dans Du côté médical, Ma vie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour Spannend

  1. Une grande étape de passée ! Repose toi bien et bonne chance pour la suite ! Apo

  2. Lulu dit :

    8 ovocytes, c’est merveilleux !!!
    Et bravo à ton chéri aussi !
    Quant au prélèvement à domicile, j’en reste bouche bée !
    Et je trouve extra de pouvoir être ensemble au moment de la ponction, comme pour le transfert !
    Bises, ma jolie. Hâte de lire la suite.

    • Kaymet dit :

      Oui les résultats sont bons. En même temps, ils n’avaient pas tous une super tête sur l’écran, et les tailles n’étaient pas super homogènes, donc je m’attends à tout – mais on verra bien!
      En tout cas, oui, c’est vraiment top d’avoir mon chéri à mes côtés pour toutes les étapes, ce serait bien plus dur sans ça. Et pour lui le prélèvement à domicile est aussi idéal bien sûr.
      Bises

  3. loLo dit :

    Purée les résultats de ouf ! Vous allez y arriver c’est obligé !… Voilà déjà un excellent début en tout cas. Il est chouette le tableau. Je t’embrasse.

    • Kaymet dit :

      Les résultats sont bons, je sais bien. En même temps ils étaient meilleurs pour la première FIV (14 ovocytes et plus de spermato), et il a quand même fallu qu’on recommence… Mais t’as raison, on va y arriver!! Y’a intérêt!!!!
      Et la prochaine fois qu’on se voit, c’est pour admirer nos ventres ronds respectifs 🙂
      Bises

  4. J’espère de tout coeur qu’on pourra dire bientôt « proficiat »….

  5. impatiente75 dit :

    Heureuse de lire que tout s’est bien déroulé… 8 ovocytes, c’est vraiment super ! Allez, je croise bien sûr très fort pour que les petits poussent bien ! Repose toi bien ! Bisous

    • Kaymet dit :

      Oui, je me dis qu’il y en aura bien au moins un ou deux de bons dans le lot. Et finalement, c’est bien tout ce qu’on demande!
      Merci pour le croisage.
      Bises

  6. marinette1974 dit :

    Beau récit, merci.
    Je croise pour que tu ai de beaux résultats demain midi.

    • Kaymet dit :

      Merci Marinette!
      C’est vrai qu’il y aura déjà des résultats demain midi – j’avais déjà oublié… 🙂 (je crois que je n’ai plus toute ma tête 😉 )

  7. T’as remarqué l’effet d’optique sur la droite ? On dirait une pipette qui perce l’oeuf !!! Bref… pour le sperme pas tip top nous, ils nous avaient prévenus que ça arrivait. c’est d’ailleurs pour ça qu’ils demandent que les conjoints restent présents… au cas où… je croise fort ma belle…

    • Kaymet dit :

      Hahaha!!! Non je n’avais pas remarqué, trop drôle.
      Ça me rassure ce que tu me dis.
      Merci ma Boule de Mousse – bientôt le soleil pour toi et ton chéri 🙂

  8. irouwen dit :

    Effectivement en France tu « descends au bloc », tu dois te désinfecter de partout (bien que je n’ai jamais eu droit à la douche à la bétadine comme certaines !), on te trimballe sur un chariot allongée, des fois que tu te sauve avant le bloc ?
    Ce n’est vraiment pas pareil que par chez toi !!
    Et tu ne semble pas souffrir plus que nécessaire, ce qui est vraiment appréciable.
    Peut-être aussi un effet de la pression psychologique qui n’est pas la même, puisque là tu reste dans une salle ordinaire, tu n’es pas au bloc, avec toutes les représentations négatives que cela peut avoir. Mais bon une anesthésie locale, pour ce truc quand même très invasif, c’est « balaize » de gérer ça aussi bien.

    Ne pas se mettre la pression vis à vis du nombre d’ovocyte. Chercher la qualité.

    Maintenant il faut attendre, attendre encore et toujours. Je crois qu’il y a du monde qui attend avec vous, toutes ces pensées tournées vers vous, ça fait chaud au coeur.

    • Kaymet dit :

      C’est vrai que j’ai très peu souffert les deux fois ici, et tout est très simple. Tu as sûrement raison pour la pression psychologique qui est très différente dans cet environnement familier.
      Mais ce n’est pas une anesthésie locale qu’ils font, c’est une analgésie. Alors côté douleur, je ne sais pas quelle différence ça fait dans l’ensemble, mais j’apprécie vraiment de ne pas avoir cette impression post-anesthésie où tu mets du temps à retrouver les sensations dans ton corps. Avec l’analgésie en gros, ils injectent un dérivé de morphine qui (si je comprends bien) bloque les récepteurs de douleur dans le cerveau, qui donc ne se rend pas compte de la douleur – ça agit en quelques secondes, et au bout d’une petite demi-heure l’effet est progressivement complètement passé; je crois que ça n’agit pas du tout sur les nerfs, comme le fait l’anesthésie (mais bon, suis pas médecin, alors je ne sais pas si j’ai tout bien compris!).
      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le nombre d’embryons – on en avait plein à la première mais au final ça n’a pas beaucoup aidé. Disons qu’à ce stade, ça permet surtout d’être un peu moins stressé quand au nombre qui survivra jusqu’au transfert.
      Oh que oui, toutes ces pensées de tous/toutes, ça fait vraiment très très chaud au coeur.
      Merci pour tout

  9. Je croise les doigts pour l’étape de demain (et la suite évidemment!) ! Tu as semble-t-il brillamment réussie celle d’aujourd’hui… alors success ! Des bravissimo à vous 2… et prends bien soin de toi…

  10. Plume dit :

    Spannend ! C’est le mot ! Je croise

  11. 1000myrtilles dit :

    J’espère que tu auras de bonnes nouvelles aujourd’hui ! Success !

  12. maye dit :

    Vous assurez, 8 ovocytes c’est génial. Je croise, je croise.
    Plein de bizous et à plus tard.:)

    • Kaymet dit :

      Merci Maye! Bon en vrai ce qui compte c’est qu’il y en ait au moins un qui aille jusqu’à l’accouchement, mais oui jusqu’ici tout va bien 🙂
      Mais toi où en es-tu?
      Bises

  13. odileke dit :

    Kaymet, plein de voeux pour cette semaine. L’anesthésie locale, y a que ça de vrai : j’en ai eu 2 (irouwen, ça fait pas mal), et pour la 3e FIV … cette fois-là, on m’a obligée à faire une AG (clinique), je n’ai pas aimé car rien vu, mais surtout, somnolence pendant une semaine.
    Pour ton homme, et ses résultats, drôles de commentaires… Aurait-il mangé ou bu qqch de revigorant une heure et demie après le premier recueil ? 🙂
    Je vous souhaite sincèrement le meilleur. Je pense très fort à toi.
    Spannend, success, babies, embryon géant… tous les mots sont bons.

    • Kaymet dit :

      Merci Odile!! En vrai, c’était pas une anesthésie locale, mais une analgésie (je te laisse voir ce que j’ai expliqué sur la différence entre les deux à Irouwen – enfin, sur base de ce que j’en ai compris); mais du coup de ton expérience, je comprends que l’anesthésie locale est sûrement aussi une bonne solution. A vrai dire, ça m’embêterait de faire une AG, mais ici je pense qu’ils n’en font jamais pour ça.
      Mon homme me disait qu’entre les deux prélèvements, il a dû boire un litre de café… euh, est-ce que ça peut leur donner un coup de boost le café…? Je pensais que c’était plutôt pas très recommandé. Mais bon, joker!
      Merci beaucoup pour ton soutien et prends bien soin de toi!!
      Bises

  14. marredattendre dit :

    C’est très instructif ! Et j’envie la façon dont ça se passe chez toi car chez nous c’est un peu anxiogène… même si finalement on s’habitue et qu’on le prend mieux en avançant dans les tentatives…

    • Kaymet dit :

      C’est vrai que je n’arrête pas de dire à mon chéri qu’on a de la chance de faire la PMA ici… et qu’on ne se rend pas compte de la galère que ça peut être parfois ailleurs!
      Courage!!

  15. marieeveblog dit :

    Ça ressemble pas mal à ce qui est fait au Canada (au Québec en tout cas). Anesthésie locale au niveau du col + analgésie avec un dérivé de morphine qui te met un peu dans les « vaps ». Tu assistes à tout et peut même poser des questions en cours de route. La différence, ici, c’est que la biologiste fait le décompte des ovules, à voix haute, au fur et à mesure de la ponction.

    Je croise les doigts pour la suite!

    • Kaymet dit :

      Ah oui, ça a l’air bien aussi du côté de chez toi 🙂
      Dans l’absolu, on doit pouvoir poser des questions pendant aussi ici, mais je pense que je n’oserais pas perturber le médecin en cours de ponction… et puis bon, avec l’analgésie, t’es un peu dans les vappes quand même.
      Merci pour les doigts croisés!

  16. Mme G dit :

    Gefeliciteerd!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s