Treize

C’est le nombre d’années.

Au début j’ai 26 ans. Jeune mariée.

Je me suis raconté pas mal d’histoires, mais la motivation première pour moi derrière ce mariage, c’est de faire des enfants. Ça fait longtemps que j’attends ça et à l’époque, dans cette configuration, c’est un passage obligé.

Les mois passent, deviennent des années.

Je n’ai pas de souvenirs très précis de ces premières années d’essai ; des questionnements, forcément, mais pas de souvenir des moments difficiles – même s’il y en a certainement eu. Quelques amis commencent à avoir des enfants ; pour nous ça viendra sûrement… un jour.

Il faut dire que j’ai eu très tôt de quoi relativiser.

Au boulot surtout : d’abord ma collègue M qui est passée par la case Clomid et avec qui j’en ai pas mal discuté à l’époque, alors que je n’étais pas encore dans les startings blocks ; et puis AY qui a enchaîné plusieurs fausses couches avant d’arriver à la case maman ; et A qui a tâté de la PMA, même si je ne connais pas les détails ; une autre aussi dont je ne connais ni le prénom ni la fin du parcours – je sais juste qu’elle a porté deux petits bouts suite à une FIV mais bien trop peu de temps ; et puis MH – MH que j’aimais tant, MH qui respirait la joie de vivre, si heureuse pendant sa grossesse, quelques mois après son mariage, et qui un matin ne se réveille pas, ne se réveillera plus jamais…

Et bien sûr ma meilleure amie, qui découvre l’infertilité en même temps que moi, et avec laquelle on s’épaule pendant toutes ces années – épaules et soutien si précieux.

Les bilans hormonaux, le spermo, l’HSG, les courbes, rien n’explique l’absence et le vide. Sauf peut-être l’absence du mari plusieurs jours quasi chaque semaine pour son boulot. On se rassure comme on peut.

Un petit passage en terre de Clomid, histoire de mettre un coup de boost, mais rien n’y fait.

Inexpliqué. Mais les médecins ne s’inquiètent pas – on est jeunes

Quelques mots déplacés côté ‘N+2’ qui me demande comment je vais gérer si je démarre un nouveau poste et que je tombe enceinte – des mots qui ne devraient pas avoir leur place dans ce type d’entretien ; des mots qui font mal et qui font couler quelques larmes. D’autres réflexions déplacées, à chaque entretien de changement de poste. Les joies des grandes boîtes françaises.

Le temps continue à passer, la solitude pèse et puis un jour je décide que je ne veux plus de cette vie ; trop peu de communication à la maison, trop de vide. Je culpabilise, les choses trainent plus d’un an, mais finalement le divorce est prononcé.

J’ai 30 ans.

LGS m’accompagne déjà : « J’ai 30 ans, je cherche un mec, j’veux des enfants »

On démarre notre belle histoire avec Mr peu de temps après. Il me faut du temps pour m’engager à nouveau, et puis Mr est bien plus jeune ; alors quelques années passent, encore.

On finit par se lancer. Dans les essais.

J’ai 33 ans.

J’ai changé de boulot. Je crois encore à la cigogne, alors j’ai même annoncé la couleur dès les entretiens d’embauche : on a des projets de famille. Mon futur chef de l’époque, nord-américain, ne trouve alors rien de mieux à me dire que « shit happens » – charmant.

Et puis assez vite quelques autres soucis nous occupent – stress au boulot, burn-out, stress financier, autres soucis perso divers, faillite à gérer côté boulot. Bref, les années passent, une fois de plus.

Quelques nouvelles analyses quand même, une autre HSG – mais toujours pas de problème identifié. Toujours des médecins rassurants. Et puis pas le temps, pas l’énergie de mon côté pour me lancer dans des démarches médicales. Pas prête à affronter ça, même si ma meilleure amie pouponne déjà depuis longtemps, notamment grâce à la PMA.

Besoin de démêler des choses dans ma tête, alors je chercher d’autres types d’appui. Psys, ostéo, sophro-analyse. Une très belle rencontre et un bel accompagnement pour Mr et moi, dont on reparle souvent encore aujourd’hui.

J’ai 36 ans quand on part au pays des tulipes.

Un an après, c’est décidé : je quitte la vie de salariée et on se lance dans la PMA. Je crois que jongler entre les horaires de bureau et les rendez-vous à la clinique, je n’aurais pas pu. Et puis c’est le bon moment côté boulot aussi pour démarrer autre chose ; c’est le bon choix.

En mars on a un premier rendez-vous. Quelques analyses encore. Toujours pas de souci identifié, mais au vu de mes 37 ans, le médecin nous propose d’avancer. Banco.

On déménage, alors changement de centre, et en octobre on démarre enfin.

Et là en 18 mois, on enchaîne : des rendez-vous en moyenne chaque semaine à la clinique ; quasi pas un mois sans injections. Au total 6 IAC, 1 FIV, 1 fausse-couche, un TEC absent, et la FIV gagnante. Notre mariage aussi, et ses deux grosses fêtes.

Une très bonne réponse aux stims, toujours. Infertilité toujours inexpliquée.

Mais peu importe.

Le résultat est là, qui bouge dans mon ventre.

Treize années ont passé.

Un tiers de ma vie.

Dans moins d’un mois j’aurai 40 ans.

Dans quelques jours j’aurai mon bébé dans les bras…

Publicités
Cet article a été publié dans Flashbacks, Ma vie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

34 commentaires pour Treize

  1. C’est toujours si émouvant de te lire, ravie d’avoir de tes nouvelles. 13 années… que c’est long. Tu en as parcouru du chemin durant tout ce temps, que de bataille tant pro que perso… Ta quarantième année va être magique ! Excellente fin de grossesse, bonne découverte du petit, et que tout se passe pour le mieux ! Des bises

  2. Très bien! Ton bébé dans tes bras dans quelques jours! Ouaaaah! Profite 🙂 je me réjouis fort pour toi… Le petit sur ta poitrine, dans tes bras, ses premiers cris… et des larmes de bonheur!!!

  3. C’est tout doux comment tu écris, tu as tellement de recul par rapport a tout ça…
    Vivement la naissance de ton bébé !! Après tant d’années…c’est vraiment chouette. A ton tour de pouponner…
    Bisous

  4. laqueteduplus dit :

    Quel parcours…. mais si c’était le chemin à prendre pour gouter au bonheur d’aujourd’hui ça en valait certainement la peine… plein de bonheur à vous !!! Et vivement bébé !

    • Kaymet dit :

      Je crois que tous nos parcours sont bien particuliers, et tellement différents de ce que l’on imaginait au départ.
      Mais oui, quand on a la chance d’en arriver là où on est aujourd’hui, on peut se dire que ça en valait la peine!
      Gros bisous et tout plein de bonheur à toi aussi.

  5. Penelope dit :

    J’ai les larmes aux yeux….on peut dire ttes les deux « merci la vie »…..je te souhaite un bel accouchement et bcp de bonheur ♥
    Bisous

    • Kaymet dit :

      Oh Penelope, je suis tellement contente pour ton petit bout, enfin là!
      Comme tu dis, on peut dire « merci la vie » – elle nous aura fait prendre des chemins sinueux mais nous a quand même bien gâtées.
      Gros bisous à toi

  6. Quel beau message, plein d’espoir et de pensées positives. Merci, te lire rassure et donne envie d’avoir confiance en l’avenir. Je vous souhaite beaucoup de joie avec ce poussin à venir, que ta quarantaine te comble de bonheur.

  7. Zapppp dit :

    C’est une histoire tellement longue… Mais qu’est ce qu’elle se finit bien !

  8. dit :

    Contente de te lire à nouveau, avec ton style toujours si doux, si « plein de recul », si vrai.
    Bientôt, le 1er jour du reste de ta vie… 🙂
    Bises

    • Kaymet dit :

      Merci Cé pour ces jolis compliments 🙂
      C’est tout à fait ça: le premier jour du reste de ma vie… pour toi aussi, le terme approche, non?
      Bises

      • dit :

        35 SA aujourd’hui, oui, ça approche 🙂 … j’espère que le bébé va rester un ptit peu au chaud encore…. au moins jusqu’à janvier 🙂
        Hâte de lire TA nouvelle ;-)D’ailleurs, je pensais à ça…. 13années…. pour un ptit bout qui pointe son nez en 2013…. le 13 décembre, peut-être? 😉
        Bises

      • Kaymet dit :

        Alors on en est à pile 5 semaines d’écart – je suis à 40 SA aujourd’hui.
        Oh ben oui, ton petit bout doit encore rester au chaud quelques semaines. Ce sera un bébé de la nouvelle année.
        Ici le 13 pourquoi pas, ce serait pas mal 🙂
        Sinon le 11 aussi comme date je trouve ça sympa (11/12/13), mais c’est l’anniv du grand-père, alors faut voir.
        Enfin de toute façon on ne choisira pas! 😉
        Bises

  9. Lulu dit :

    Quel merveilleux cadeau d’anniversaire tu vas avoir : le plus beau, le plus doux !
    Je ne sais pas si tes oreilles ont sifflé aujourd’hui (enfin hier, vu l’heure), ton nom a été prononcé plusieurs fois et j’ai bien pensé à toi !

    • Kaymet dit :

      J’ai bien pensé à vous hier – j’aurais aimé être des vôtres!
      J’ai lu ton petit compte-rendu, ça avait l’air chouette.
      Gros gros bisous à toi ma belle

  10. Quelle émotion, ces derniers jours de la grossesse. Je me souviens de cette impatience à découvrir mon bébé, à emprunter ce grand chemin de l’accouchement.
    Un bébé pour tes 40 ans, le plus beau des cadeaux…

    • Kaymet dit :

      Oui c’est bien le plus beau des cadeaux qui se prépare…
      J’espère que l’acclimatation se passe bien pour toi et ta petite famille dans la ville du homard – je connais bien par là-bas, mon frère habite dans le coin depuis plus de 20 ans. J’aime beaucoup d’ailleurs.

      • L’adaptation se fait petit à petit, mais je trouve ça quand même dur. D’autant que ça a beaucoup perturbé mon bébé, du coup, les nuits qui étaient si paisibles ne le sont plus du tout, et j’avais réussi à créer un cercle de mamans sur qui m’appuyer à Paris, ce que je n’ai plus ici. Bref, jeune maman et expatriation ne font pas super bon ménage (en tous cas pour moi). Mais ça ira mieux bientôt…

      • Kaymet dit :

        Courage! Bien sûr l’expérience de chacun(e) est différente, et je n’ai pas testé avec un bébé, mais j’ai connu l’expatriation à plusieurs reprises, et de mon point de vue la période la plus difficile est après environ 3 à 5 mois – quand on a dépassé le stade « nouveauté » mais qu’on n’a pas encore complètement pris ses marques et qu’on ne se sent pas encore vraiment chez soi; il y a un moment où les petits coups de blues font surface, mais ce n’est qu’une période. En tout cas, je te souhaite que tu trouves vite un équilibre qui te convienne.
        Bises et belles fêtes de fin d’année!

  11. Alyzeeduvar dit :

    Holalalala! Tu m’as tiré une petite larme! Tu sais, pour la question des entretiens d’embauche, je crois que c’est mon âge qui a fait que les recruteurs ne me posaient pas la question. Je te « rassure », on m’a posé LA question quelque soit la structure. Bref….
    Moi aussi Rocky est arrivé dans mes bras à 40 ans, 4 mois et 9 jours.
    D’ailleurs, il ronfle et commence sa grosse nuit de 11 heures.
    Grosses bises!!

  12. Purple dit :

    Coucou,

    Nos parcours se ressemblent tant, je t’en avais déjà parlé…peut-être tiens-tu déjà ton bb dans tes bras. Pour moi, le 13 a été gagnant!!! mon petit garçon a montré le bout de son nez le 13/11/13!!!! j’aime bien cette date, le 13 est vraiment notre porte bonheur. Mon petit garçon va bien et demain il aura 1 mois …déjà!!! Nous sommes comblés :-). Je reviendrai sur ton site afin de connaitre le jour de l’arrivée de ta petite étoile. Profite bien des derniers jours avant la fabuleuse rencontre.

    Bisous, Purple

    • Kaymet dit :

      Coucou Purple, et bienvenue à ton petit bonhomme!!
      Mon bébé fait de la résistance – aujourd’hui, jour du terme, j’ai rdv à la maternité pour un suivi écho et monitoring et en fonction on attendra encore quelques jours (ou pas). Le 13/11/13 est effectivement une très belle date! Bon pour nous ce sera a priori entre le 17 et le 22/12 🙂 (voire le 16 s’il est rapide!)
      Bises

  13. Palomina dit :

    Bonjour Kaymet,

    ça fait une éternité que je ne suis pas venue sur ton blog, et la « blogosphère Pmesque » en général d’ailleurs… Besoin de me protéger en n’y pensant plus, je crois que ça a marché un temps, où j’ai forcé mon déni… Mais bon…

    En tout cas ce qui me pousse à t’écrire aujourd’hui, c’est l’envie de te dire ma joie de lire la bonne nouvelle! Je suis vraiment vraiment très heureuse pour toi, pour vous! Donne nous vite de vos nouvelles.

  14. Et alors ce bébé il est arrivé? Je pense bien à toi et me réjouis de lire la bonne nouvelle!

  15. Sarah dit :

    Super touchée par ton parcours….
    Bravo!!! Échec et mat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s