Partages

J’ai très peu écrit cette année.

Est-ce la vie de maman qui laisse moins de temps ? L’envie de se replier dans son cocon et simplement de vivre, de profiter ? La crainte de blesser celles et ceux qui attendent toujours sur le quai et dont l’espoir s’effrite ? Le besoin moins pressant de partager quand la vie va comme on l’a espéré depuis si longtemps ?

Un peu de tout ça sans doute.

Pourtant j’ai rédigé bien des textes dans ma tête.

Je vous ai raconté notre escapade au milieu de nos vacances en août, pour aller voir la statue du petit František qui veille sur les couples infertiles qui viennent en cure dans cette station thermale – j’y avais envisagé un séjour après ma fausse couche il y a deux ans – et ce couple, avec dans les bras une fillette d’à peine un mois, qui m’a demandé de les prendre en photo devant la statue. Je lui ai parlé, au petit František : je lui ai parlé de nous, je lui ai parlé de vous… et Mr s’est gentiment moqué de mes yeux mouillés.

Frantisek

Je vous ai raconté comment le quotidien peut être simple et beau, que l’on peut avoir la chance d’avoir un bébé heureux de vivre, qui pleure peu et n’est quasi jamais malade. Que oui, ça existe aussi… que ça ne veut pas dire que tout est toujours 100% facile, mais que quand même ça rend la vie bien jolie.

Toujours dans ma tête, je vous ai parlé de notre participation à l’enquête « Etude familles-PMA » – des échanges que ça a suscités entre Mr et moi.

J’ai aussi voulu partager quelques moments, quelques réflexions, quelques expériences. Qui parlent d’accouchement, qui parlent d’allaitement, qui parlent de quotidien de maman. Des moments que je partagerai peut-être bientôt car j’ai aimé – j’aime – lire l’expérience de maman des ex-pmettes que j’ai suivies dans leurs parcours ; des moments que certaines liront et d’autres non, car je sais que ça peut être bien difficile aussi de regarder à travers une vitre.

Et puis je viendrai sûrement vous parler de la suite. De comment ça se passe ici, par rapport à comment ça se passait là-bas. De ce que l’on a déjà entamé depuis plus de six mois. De notre retour en PMA.

En attendant je vous souhaite à toutes et à tous que les dernières heures de cette année soient douces, et que 2015 vous apporte un feu d’artifice de bonnes nouvelles, des belles surprises à n’en plus finir, et des larmes de joie.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Partages

  1. laqueteduplus dit :

    Contente d’avoir de tes nouvelles, j’espère que tu viendras nous parler de tout ça, parce que ça m’a l’air fort intéressant !!! C’est sur que le bonheur tout simple, le quotidien tout doux c’est moins facile à raconter 😉
    Belle année 2015 à vous, et que votre retour en pma se conclue vite et bien!!! Bises

  2. Oh que oui tu en as des choses à raconter ! Et j’espère pouvoir les lire prochainement ! Une très très belle année 2015 à vous 3 !!! En espérant que la fin d’année prochaine soit à 4 😉 ! (ou plus !)
    Des bisous

  3. Marinette dit :

    Je vous souhaite également une très belle année 2015 et attend de te lire de nouveau.
    Bises

  4. impatiente75 dit :

    Toujours un vrai plaisir de te lire. Il se dégage tellement de douceur dans tes mots.
    Plein de bises et une belle année 2015, avec la concrétisation de vos plus doux projets.

  5. Automne dit :

    C’est vrai, beaucoup de douceurs dans tes mots… Nous sommes donc preneuses ! 🙂
    Une très très belle année 2015 avec peut être un nouveau petit bonheur à l’horizon 🙂
    A très vite, Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s