Un an

Dans un an, à Noël prochain, nous connaîtrons la composition finale de notre famille. On pourrait toujours s’orienter vers le don à l’étranger par la suite, tant d’entre vous l’ont fait et le font encore – mais j’ai du mal avec l’idée d’une fratrie en partie avec don et en partie sans, et surtout je pense qu’une date finale dans ces années d’attente et d’espoirs sera la bienvenue pour Mr, pour moi, et surtout pour le couple.

Et comme j’ai fini par bien comprendre que les chances d’avoir un second enfant s’amenuisent sacrément pour ces derniers mois (c’est fou la vitesse à laquelle on passe de « vous avez le temps ! » à « c’est trop tard ma petite dame »), je vois ces essais restants comme des essais juste pour ne pas regretter. Et je commence doucement à me faire à l’idée de l’enfant unique – à cheval entre la conscience aigüe de cette chance (donnée si facilement à tant de monde, mais refusée cruellement à bien trop encore), et la tristesse de ne pas pouvoir faire autrement, pour nous, mais surtout pour elle. Je sais déjà que bientôt elle me réclamera un vrai petit bébé à la maison, et que ce compagnon de jeu lui manquera souvent et pendant longtemps. Mais on fera autrement.

Pour les deux ans de la petite, nous avons acheté une maison de poupée pour petits lapins – le genre de maison qui se meuble au fur et à mesure. J’ai demandé à mes parents quelques éléments pour le bébé, pensant qu’il était inclus dans une des boîtes. Ce n’est que sous le sapin que je me suis rendue compte qu’il n’était dans aucune. Donc ma fille a une jolie maison avec une mignonne petite famille lapin (qui ont quand même déjà 2 ‘grands’ enfants), avec un lit bébé et une chaise haute, mais sans bébé… ça n’a pas l’air de la perturber plus que ça, mais ce n’est qu’hier que ça m’a frappée : quelle belle illustration de notre chez nous…

Évidemment, il sera bien plus facile de lui acheter ce bébé lapin que d’avoir un nouveau petit bébé dans notre lit à barreau.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Un an

  1. miliette dit :

    Si cela ne « fonctionne pas » tu auras tout à fait le droit d’être triste. Mais pour toi. Pas pour ta grande. Les enfants uniques ne sont a priori pas plus malheureux.

    • Kaymet dit :

      C’est vrai, tu as tout à fait raison, les enfants uniques ne sont pas plus malheureux. Et c’est certainement moi qui aurai du mal à le vivre et non ma fille – c’est juste si éloigné de ce que je me suis toujours imaginé. Mais bon, nos vies sont de fait bien différentes de ce qu’on a fantasmé dans le temps, alors « un peu plus, un peu moins… »

  2. Fortuna dit :

    Un an c’est peu et beaucoup à la fois, mais ne pense pas déjà à ça, vous avez d’autres tentatives devant vous…
    On pense à l’enfant unique ici aussi, ce n’est pas ce qu’on souhaitait mais c’est comme ça. On ne sait pas si notre projet d’adoption va se poursuivre avec cette nouvelle situation, on verra… Bises

    • Kaymet dit :

      Oui, nous avons d’autres tentatives devant nous, c’est bien vrai, et c’est une vraie chance. Et Dr D m’a redonné de l’espoir – au moins, je ne vais pas juste aller faire des FIV pour ne pas regretter de les avoir faites!
      Ce sont de sacré questions qu’on est amenés à se poser… je trouve que ce n’est pas facile de n’avoir pas le temps d’accueillir notre bébé après tout ce temps et de devoir déjà se poser des questions sur quelle pourrait être la suite. C’est en tout cas comme ça que je l’avais vécu quand j’étais enceinte.
      Bisous

  3. Dans un an, j’espère bien fort que la page se tournera délicatement, sans regret, et avec grande joie pour l’avenir de ta famille… Ta fille saura un jour j’imagine, comprendra bien plus tard à quel point elle fut désirée, et à quel point ses parents auront rêvé d’une grande famille nombreuse… Elle partagera peut être, je vous l’espère, toute votre histoire avec un frère ou une soeur. Dans un an, vous saurez, c’est terriblement angoissant, même si les espoirs sont encore bel et bien là. De la chance, je te souhaite une année de chance… Des bisous ma belle

  4. september75 dit :

    Plein de pensées ma belle. En un an beaucoup de belles choses peuvent arriver.
    Ne t’inquiètes pas trop pour ta grande elle trouvera des copines/copains pour jouer, vos we seront peut-être différents avec les enfants des voisins jouant dans votre chez vous 😉
    Grosses Bises

    • Kaymet dit :

      Oui, un an, finalement ce n’est pas si peu. En tout cas, je les partage comme ils me viennent, mais le plus important n’est pas dans ces questionnements.
      J’ai juste envie de faire confiance à la vie et à cette année, qui a déjà apporté de bien belles nouvelles du côté de chez toi! Je te souhaite que ce ne soit que le début d’une longue série 🙂

  5. marieandpma dit :

    Je t’envoie de douces pensées Kaymet … J’imagine combien ce serait dur de renoncer au schéma de famille que vous désiriez, mais comme tu le sais, je suis fille unique, et je n’ai pas été malheureuse, loin de là … J’ai eu tout l’amour de mes parents pour moi, c’est ce que ta puce a déjà, et c’est inestimable … Des bises …

    • Kaymet dit :

      C’est vrai, ça peut certainement aussi être très chouette d’être fille unique. En tout cas, si c’est le sens de notre histoire, on fera en sorte que ce soit le cas!
      Pour moi, à la base, avoir une famille nombreuse était une évidence – là-dessus, j’ai déjà fait une croix (enfin, on ne sait jamais, sur un malentendu 😉 ). Mais ça fait bien longtemps qu’on a appris que notre vie ne ressemblerait pas à l’image qu’on s’en était faite!
      Bises

  6. Pénélope dit :

    Joli parallèle entre ces deux foyers. Je comprends que tu te prépares mais ne fais pas un deuil prématuré. Il faut y croire encore un peu. Et ta fille n’en sera pas frustrée, ne t’inquiète pas. Plus que le manque d’une fratrie, c’est de voir sa maman malheureuse qui la peinerait. Bon courage et de gros bisous de confiance pour 2016. 😘

    • Kaymet dit :

      Je crois que mon mode de fonctionnement est de me préparer à tous les possibles, dont celui-ci, pour ne pas me le prendre en pleine poire le jour où ça arrive pour de vrai. Et c’est surtout l’incertitude constante depuis toutes ces années qui mine. Je pense que le jour où on sera fixés, même si la petite est au final vraiment fille unique, ça ne m’empêchera pas d’être heureuse.
      Merci pour ta confiance.
      Gros bisous ❤

  7. Automne dit :

    Ton désir de fratrie est tout à fait compréhensible, au-delà du bonheur d’être déjà mère. Et j’espère que cette année réalisera ce voeu. Dans le cas contraire, votre jolie L.a déjà une maman formidable qui à coup sûr lui proposera une vie riche et pleine de découvertes. Alors ne t’en fait pas trop pour ça 🙂 ❤ Je t'embrasse bien fort (jamais tu reviens à Tlse pour boire le thé ?! 😉 )

  8. Alexandra dit :

    Bonjour, comme je me reconnais dans votre post…même âge, enfant au même moment, même projet de famille nombreuse….ici bb1 nous comble mais je lutte encore pour lui donner un petit frère ou une petite soeur. J’ai recommencé les fiv 9 mois après la naissance de mon fils et…une FC nous a bien détruit…je continue à y croire malgré deux autres FIV négatives….je voudrais tant que cela marche une dernière fois….après je me laisserai peut être tenter par le don d’ovocytes….peut être….c’est difficile mais comme d’hab on ne maîtrise rien….je croise les doigts pour que 2016 soit THE année!!!!

    • Kaymet dit :

      Bonjour Alexandra, et bienvenue par ici.
      Je suis vraiment désolée pour cette fausse couche – c’est tellement dur de devoir renoncer à un tel espoir.
      Ici un rdv chez une nouvelle gynéco cette semaine m’a redonné un peu d’espoir. Peut-être qu’en creusant un peu plus, on aura une meilleure chance de voir notre petit bout de rêve se pointer…
      Quoi qu’il en soit, je croise aussi pour 2016 soit l’année des petits deuxièmes, chez vous comme chez nous!!

  9. Coucou Kaymet.
    Je passe chez toi et me demandais justement si tu envisageais le don pour la suite de la famille, mais je vois que ça semble difficile à envisager pour toi aussi. Je n’arrive pas encore à imaginer mon petit R. enfant unique. Mais il faudra bien que je m’y prépare et que je fasse ce deuil aussi si il devait en être ainsi. Quant aux fratries avec BB issu du don et bb bio, c’est tout mon questionnement du moment…. Elle me plait ta toubib
    Bisous et courage ++

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s